Au pays des Kokeshi #2

Toujours à la recherche des kokeshi, nous quittons l’île de Miyajima pour rejoindre Hiroshima. On sent tout de suite, que ce n’est pas un endroit propice aux kokeshi, Hiroshima c’est une grande ville, célèbre dans le monde entier mais qui s’en serait bien passée. La ville a été entièrement reconstruite après la guerre.

On retrouve un peu partout du kawaii (« mignon », en japonais) :

Une toute petite camionnette

Nous sommes ensuite allés au château d’Hiroshima, construit en 1590, mais entièrement détruit par la bombe atomique en 1945. Il a été reconstruit en 1958 et c’est un musée sur l’histoire d’Hiroshima (avant 45), donc il y avait surtout des trucs de samourais (pas de kokeshi dans ce genre d’endroit !).

Le château, architecture typiquement japonaise


Passage obligé, le parc et le musée de la paix, avec un des seuls bâtiments qui n’ai pas été détruit. Nous étions à Hiroshima le 8 août, 2 jours après les cérémonies de commémoration annuelles. Le musée de la paix est intéressant car il retrace toute l’histoire de la seconde guerre mondiale.

Le symbole d’Hiroshima

Dans le parc de la paix, les nombreuses grues en papier, réalisées par les enfants, sont le symbole de la paix.

Et en parcourant la ville, on découvre l’urbanisation japonaise :
Oui oui, il y a bien une réplique d’horloge astronomique dans ce centre commercial 🙂

La prochaine fois, on part sur l’île de Kyushu, à la découverte de paysages dignes des dessins animés de Miyazaki…